cci certificación de competencias en idiomas - hzp hizkuntzen ziurtagiri profesionala - cci certificació de competències en idiomes - icc language competence certification - cci certificats de compétences en langues - skz sprach-competenz-zertifizierung - cpl certificato professionale di lingue
HOME > Exámenes y contenidos > Français 

Français

Français

Objectifs généraux du NIVEAU A1

Objectifs généraux du NIVEAU A1

La compétence communicative correspondant au niveau A1 a pour base les descripteurs du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Il s’agit d’être capable de comprendre, converser et s’exprimer de manière satisfaisante dans un langage standard et dans des situations de communication de la vie quotidienne.

  • COMPÉTENCE LINGUISTIQUE: Savoir utiliser un code linguistique limité (compétences lexicale, grammaticale, phonologique, orthographique, etc.), en tant qu’outil efficace dans le but d’améliorer la communication.
  • COMPÉTENCE SOCIOLOINGUISTIQUE: Faire un usage adéquat de la langue dans différents contextes (formules d’usage, règles de politesse, différents registres, etc.).
  • COMPÉTENCE PRAGMATIQUE: Faire un usage fonctionnel des ressources linguistiques (compétence discursive et fonctionnelle: maîtrise du discours, cohérence, cohésion, typologie textuelle, etc.).
  • COMPÉTENCE STRATÉGIQUE: S’entraîner dans l’utilisation des stratégies afin de faciliter la communication et l’apprentissage.

Objectifs spécifiques du NIVEAU A1

De manière plus concrète, des objectifs spécifiques sont établis dans les différentes activités ou compétences qui déterminent la compétence linguistique communicative correspondant à ce niveau:

Compréhension orale

Comprendre:

  • des formules de politesse et de salutation
  • des personnes qui se présentent et qui parlent d’elles lentement
  • des questions sur la vie quotidienne, le travail
  • un échange simple avec un(e) commerçant(e)
  • des indications brèves et simples (l’heure, des prix, un itinéraire)
  • des annonces publiques claires et simples

  • Repérer l’intention communicative et les points principaux de brefs messages oraux sur des sujets lexicaux correspondant au niveau dans des situations de communications directes, à un rythme lent, avec clarté et d’éventuelles répétitions et/ou explications.
  • Comprendre le sens global ou confirmer des détails prévisibles dans des messages simples sur des sujets connus, émis par des moyens audiovisuels et dans de bonnes conditions acoustiques, exprimés à un rythme lent, avec clarté et d’éventuelles répétitions.

Expression orale

  • Se présenter
  • Présenter quelqu’un
  • Interroger une personne
  • Décrire une personne
  • Parler de soi, de ses goûts, de ses loisirs, de ses habitudes, de sa journée
  • Laisser un message sur un répondeur
  • Donner des indications brèves
  • Demander des produits
  • Faire des achats
  • Prendre un rendez-vous
  • Se renseigner
  • Parler des vacances
  • Parler de la météo
  • Raconter des souvenirs
  • Parler de ses projets

  • Réaliser des interventions brèves et simples, mais qui soient compréhensibles, adéquates et cohérentes, pour parler de soi, de ses intérêts et besoins immédiats avec pauses et interruptions, dans un répertoire limité avec une maîtrise très restreinte des ressources linguistiques et à l’aide de la communication gestuelle.
  • Participer à des conversations brèves ayant un rapport avec les situations de communication les plus habituelles et avec un vocabulaire simple. L’interlocuteur devra être disposé à guider et coopérer en parlant lentement et avec clarté et en répétant ou reformulant son discours.

Compréhension écrite

Comprendre :

  • des textes courts de la vie quotidienne
  • des informations telles que prix, horaires, adresses, dates
  • un message écrit, une carte postale, un carton d’invitation, des voeux (des cartes)
  • des instructions écrites simples
  • des indications, des conseils
  • analyser des informations pour faire un choix : un menu, un programme de cinéma, de spectacles, des informations touristiques.

  • Comprendre l’intention communicative, les points principaux, l’information spécifique prévisible ainsi que le registre formel et informel de textes brefs et simples et en contexte dans un langage standard et avec l’aide de l’information visuelle.

Expression écrite

  • Remplir un formulaire
  • Ecrire une liste de courses, une recette simple, un menu
  • Faire des achats sur Internet
  • Laisser un message écrit
  • Ecrire une carte postale, un courriel

  • Écrire des messages et textes brefs et simples, en rapport avec des aspects quotidiens concrets, adéquats à la situation de communication, avec une organisation et cohésion élémentaires, dans un registre neutre et avec une maîtrise très limitée des ressources linguistiques.
  • Comprendre et écrire des lettres et des messages brefs à caractère personnel, ainsi que des textes courts et ordinaires d’ordre social correspondant à la situation de communication, avec une organisation élémentaire, dans un registre neutre et avec une maîtrise très limitée des ressources linguistiques.

Contenus lexico-sémantiques.

  • Alphabet
  • Données personnelles : noms, prénoms, âge, etc…
  • Aspect physique de la personne
  • Caractère de la personne
  • Les nombres.
  • Les nationalités.
  • Les formules de politesse.
  • Les professions.
  • Temps: Heures. Moments de la journée. Mois. Années. Saisons.
  • La famille.
  • Les activités quotidiennes.
  • Goûts / intérêts
  • Activités de loisirs
  • Sports
  • Le corps humain.
  • Les couleurs.
  • Les vêtements (taille, pointure).
  • Les objets.
  • Les meubles.
  • La ville.
  • Les magasins.
  • Les moyens de transport.
  • La nourriture et le restaurant.
  • Les fêtes.
  • Les vacances.
  • Voyages
  • Information touristique
  • La météo.
  • Le logement.

Contenus grammaticaux.

  • Articles définis, indéfinis, partitifs
  • Le genre et le nombre des noms, des adjectifs
  • La comparaison
  • Les adjectifs possessifs, démonstratifs
  • Verbes ÊTRE et AVOIR.
  • Différence entre c’est et il est.
  • L’interrogation, la négation
  • Formes des verbes réguliers au présent de l’indicatif.
  • Formes des verbes irréguliers d’usage fréquent au présent de l’indicatif.
  • Le présent, la passé récent, le futur proche.
  • Les pronoms toniques (moi, toi, lui, elle, nous vous, eux, elles) et les pronoms COD (le, la les).
  • Verbes pronominaux.
  • Verbes modaux.
  • Forma négative du verbe.
  • Expressions fréquentes pour exprimer lieu, temps.

Contenus fonctionnels.

Le candidat doit être capable de :

  • comprendre des mots familiers, des expressions courantes sur lui, sa famille et son environnement immédiat, dans des phrases très simples
  • comprendre des documents authentiques très simples comme annonces, affiches, des cartes postales
  • prendre part à une conversation de base, si l’interlocuteur parle lentement et reformule.
  • poser quelques questions très simples et y répondre si le sujet est très familier.
  • de décrire son lieu d’habitation et les gens qu’il connaît.
  • écrire une carte postale très simple de 3 ou 4 phrases, de même qu’il peut répondre à un questionnaire informatif sur lui-même. En général, il s’agit de phrases isolées.
  • prononcer de manière approximative faisant de nombreuses erreurs phonétiques.

En clair, l’étudiant peut comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes ainsi que des énoncés très simples qui visent à satisfaire des besoins concrets. Il/elle peut se présenter ou présenter quelqu’un et poser à une personne des questions la concernant (lieu d’habitation, relations, ce qui lui appartient...). Il/elle peut répondre au même type de questions. Il/elle peut communiquer de façon simple si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.

Objectifs généraux du NIVEAU A2

Objectifs généraux du NIVEAU A2

La compétence communicative correspondant au niveau A2 a pour base les descripteurs du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Il s’agit d’être capable de comprendre, d’échanger et de s’exprimer dans des situations de communication d’une manière élémentaire mais correcte aussi bien à l’oral qu’à l’écrit dans un langage standard.

  • COMPÉTENCE LINGUISTIQUE: Savoir utiliser un code linguistique de base (compétences lexicale, grammaticale, phonologique, orthographique, etc..).
  • COMPÉTENCE SOCIOLINGUISTIQUE: Faire un usage correct de la langue dans différents contextes (types de relations, règles de politesse, différents registres, etc.).
  • COMPÉTENCE PRAGMATIQUE: Faire un usage fonctionnel des ressources linguistiques (compétences discursive et fonctionnelle: maîtrise du discours, cohérence, cohésion, typologie textuelle, etc.).
  • COMPÉTENCE STRATÉGIQUE: S’entraîner dans l’utilisation des stratégies afin de faciliter la communication et l’apprentissage.

Objectifs spécifiques du NIVEAU A2

De manière plus concrète, des objectifs spécifiques sont établis dans les différentes activités ou compétences qui déterminent la compétence linguistique communicative correspondant à ce niveau:

Compréhension orale

  • Comprendre des messages brefs, clairs et simples en contexte dans un langage standard et sur des sujets ou domaines connus, pour être en mesure d’identifier le sujet, ses points principaux, et les intentions communicatives dans un registre formel et informel et avec d’éventuelles répétitions et explications.
  • Extraire l’information essentielle et les points principaux de messages, émis par les moyens audiovisuels traitant des sujets et aspects quotidiens dans leur contexte, exprimés clairement et lentement et avec d’éventuelles répétitions.

Expression orale

  • Réaliser des interventions brèves et simples, compréhensibles, correctes et cohérentes, en rapport avec des intérêts et les besoins de communication les plus immédiats dans un registre neutre avec encore des pauses et des interruptions, dans un répertoire limité et avec une maîtrise restreinte des ressources linguistiques, à l’aide de la communication gestuelle.
  • Participer de façon simple mais correcte dans des conversations qui ont un rapport avec des situations de communication habituelles en comptant sur l’aide de l’interlocuteur qui devra se montrer coopérant, parler lentement et clairement et être disposé à donner quelques éventuelles explications.

Compréhension écrite

  • Comprendre l’intention communicative, les points principaux et les détails importants, le registre formel et informel de textes simples dans un langage standard sur des sujets courants, à l’aide du contexte et de la présentation.
  • Identifier l’information essentielle et spécifique d’une publicité, de prospectus ou de brochures informatives, etc. Comprendre également le mode d’emploi et les instructions d’usage simples en rapport avec des objets communs.

Expression écrite

  • Ecrire des messages et textes simples, en rapport avec des aspects concrets de la vie quotidienne, adéquats à la situation de communication, avec une organisation et cohésion élémentaires, dans un registre neutre et une maîtrise limitée des ressources linguistiques.
  • Comprendre et écrire des notes, lettres et messages simples, adéquats à la situation de communication, avec une organisation et cohésion élémentaires, dans un registre neutre et avec un répertoire limité et une maîtrise restreinte des ressources linguistiques.

Contenus lexico-sémantiques.

  • La vie quotidienne.
  • Les relations familiales.
  • Les professions.
  • L’emploi.
  • Les études.
  • L’habitat.
  • La localisation.
  • Les activités culturelles, sportives.
  • Les expressions de l’opinion.
  • Les sentiments et les sensations.
  • Description des parties du corps humain.
  • La santé.
  • L’alimentation.
  • Les voyages.
  • La nature.
  • Moyens de transport.
  • Goûts / intérêts.
  • Informations touristiques.
  • Réalisation d’achats. Modes de paiement.
  • Types de commerces préférés. Centres commerciaux.
  • Restaurant et cafétéria.
  • Les médias.
  • Climatologie.

Contenus grammaticaux.

  • Futur proche et simple.
  • Les pronoms COI (lui, leur).
  • Pronoms relatifs.
  • Pronoms démonstratifs.
  • Pronoms possessifs.
  • Le passé composé.
  • L’imparfait.
  • Les accords du participe passé.
  • La place de l’adjectif.
  • Les pronoms « en » et « y ».
  • Les adverbes.
  • Les prépositions de lieu et de temps.
  • Le discours rapporté au présent.
  • Les comparatifs, superlatifs.
  • Différence entre passé-composé et imparfait.
  • Utilisation du conditionnel dans les expressions usuelles de politesse, pour faire des propositions ou donner des conseils.
  • Structures des verbes avec les prépositions à et de et les adverbes en et y.
  • Phrases restrictives : ne...que.
  • Phrases interrogatives.
  • Phrases exclamatives.
  • Formes e utilisation de l’impératif.

Contenus fonctionnels.

Le candidat de niveau A2 doit être capable de :

  • comprendre des expressions et un lexique très fréquent relatifs à lui-même, sa famille, son univers proche (famille, achats, travail, école..).
  • comprendre des messages simples et clairs, courts
  • trouver des informations prévisibles dans des documents courants, comme des publicités, des prospectus, des menus, des horaires, des lettres personnelles simples
  • communiquer lors de tâches simples et habituelles, avec un échange d’informations simple et direct sur des activités et des sujets familiers
  • échanger de manière brève en général, tout en faisant encore des erreurs phonétiques
  • écrire des notes et des messages courts et simples, une lettre personnelle très simple, comme des remerciements

En clair, l’étudiant peut comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines immédiats de priorité (informations personnelles ou familiales, achats, environnement proche, travail). Il/elle peut communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’informations simple et direct sur des sujets familiers et habituels. Il/elle peut décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement immédiat et évoquer des sujets familiers et habituels, évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats.

Objectifs généraux du NIVEAU B1

Objectifs généraux du NIVEAU B1

La compétence communicative correspondant au niveau B1 a pour base lesdescripteurs du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Il s’agitd’être capable de comprendre, d’échanger et de s’exprimer dans des situations decommunication générales, quotidiennes et moins courantes, aussi bien à l’oral qu’à l’écritet dans un langage standard.

  • COMPÉTENCE LINGUISTIQUE: Savoir utiliser le code linguistique de manièresatisfaisante (compétences lexicale, grammaticale, phonologique, orthographique,etc…).
  • COMPÉTENCE SOCIOLINGUISTIQUE: Faire un usage correct de la langue faisantpreuve d’une certaine assurance dans les différents contextes (différents types derelations, règles de politesse, différents registres, etc.).
  • COMPÉTENCE PRAGMATIQUE: Savoir utiliser les ressources linguistiques demanière pratique et efficace (compétence discursive et fonctionnelle: maîtrise dudiscours, cohérence, cohésion, typologie textuelle, etc.).
  • COMPÉTENCE STRATÉGIQUE: S’entraîner dans l’utilisation des stratégies quifacilitent la communication et renforcent l’auto-apprentissage.

Objectifs spécifiques du NIVEAU B1

De manière plus concrète, des objectifs spécifiques sont établis dans les différentesactivités ou compétences qui déterminent la compétence linguistique communicativecorrespondant à ce niveau:

Compréhension orale

  • Comprendre des dates, des chiffres, des prix, des numéros de téléphone enregistrés.
  • Comprendre une annonce, des instructions, un message sur un répondeur, uneconversation téléphonique.
  • Comprendre les thèmes d’un bulletin d’informations, l’essentiel d’une critique de film,d’une interview, d’une émission d’intérêt général.
  • Identifier les attitudes, les sentiments, les opinions exprimées.
  • Comprendre le sens général, l’information essentielle, les points principaux et lesdétails principaux de documents oraux clairement structurés, dans un registre formelou informel et en langage standard, sur des sujets généraux, exprimés à un rythmemoyen et avec d’éventuelles répétitions.
  • Comprendre et repérer l’information essentielle et les détails principaux de documentsoraux, émis par des moyens audiovisuels, en rapport avec des sujets et aspectsgénéraux, dans de bonnes conditions acoustiques, exprimés à un rythme moyen etavec d’éventuelles répétitions.

Expression orale

  • Parler de soi (sa formation, son présent, ses passe-temps, ses projets).
  • Raconter en détail une expérience, un film, un livre.
  • Exprimer des sentiments.
  • Exprimer son point de vue, son intérêt, ses volontés, parler de ses préférences, porter un jugement.
  • Interagir dans une situation problématique : exprimer son accord, des réserves, l’obligation, sa surprise, son incrédulité, approuver, désapprouver, reprocher, protester, se justifier, se plaindre, demander un service.
  • Donner un conseil, des instructions.
  • Rapporter une conversation
  • Élaborer un discours oral organisé, adéquat à la situation de communication, en rapport avec divers sujets généraux, en faisant preuve d’un répertoire et d’une maîtrise satisfaisante des ressources linguistiques ainsi que d’une certaine précision, correction et fluidité avec un accent et une prononciation clairement étrangers.
  • Participer à des conversations sur divers sujets généraux et sur des thèmes moins courants, d’une manière organisée et adéquate en réagissant et coopérant correctement, avec fluidité et spontanéité afin de pouvoir maintenir le dialogue et malgré l’accent étranger et des pauses pour réfléchir et corriger d’éventuelles erreurs.

Compréhension écrite

  • Comprendre la correspondance écrite dans un langage clair et standard.
  • Lire pour m’orienter, accomplir une tâche spécifique.
  • Comprendre des textes dans une langue courante sur des sujets relatifs à mescentres d’intérêt : une annonce, une offre d’emploi, des instructions claires et directes,les points significatifs d’un article de presse, d’un reportage, d’un entretien, d’un textehistorique.
  • Identifier les attitudes, sentiments, opinions exprimées.
  • Suivre une argumentation dans un texte simple, clairement articulé et rédigé
  • Comprendre le sens général, l’information essentielle, les points et détails principauxde documents clairs et bien organisés, même assez longs, dans un langage standardet sur des sujets généraux, actuels ou en rapport avec des thèmes connus parl’interlocuteur.

Expression écrite

  • Raconter une expérience personnelle.
  • Relater des événements.
  • Décrire des impressions.
  • Exprimer son opinion, ses sentiments.
  • Ecrire un essai simple et bref sur un sujet d’ordre général en reliant ses idées.
  • Ecrire des lettres pour exprimer son point de vue sur un thème familier
  • Ecrire des textes simples, sur des sujets connus, correspondant à la situation de communication, avec une organisation et cohésion adéquates, de manière correcte et avec un répertoire satisfaisant des ressources linguistiques afin d’exprimer l’information d’une façon assez précise.
  • Comprendre et écrire des textes simples et cohérents, sur des sujets connus ou d’intérêt personnel, et dans lesquels il s’agit de transmettre des informations, de raconter des histoires; de décrire des expériences, des événements, que ceux-ci soient réels ou imaginaires, des sentiments, des réactions, des souhaits et aspirations, et où il est façon brève.

Contenus lexico-sémantiques.

  • Caractère de la personne.
  • Présentation personnelle et étapes biographiques.
  • L’éducation.
  • Activités ménagères.
  • Centres urbains.
  • Les activités culturelles.
  • Types d’hébergement.
  • Mobilier et objets communs.
  • Moyens de transport.
  • Le travail.
  • Professions médicales.
  • Soins médicaux.
  • Problèmes de santé.
  • Parties du corps humain.
  • Les sports.
  • Les loisirs.
  • La famille.
  • Centres commerciaux.
  • Prix, poids et mesures.
  • Types de nourriture.
  • Ingrédients, aliments et boissons.
  • Banques et économie.
  • Sécurité et protection.
  • Services publics.
  • Animaux, végétation et géographie.
  • Les voyages.
  • L’environnement.
  • Les médias.
  • La technologie.
  • Internet.
  • L’actualité.

Contenus grammaticaux

  • La nominalisation.
  • Rapport entre terminaison et genre (féminin:-ure, -ude, masculin: -isme, -ement, -age).
  • Changement de sens selon le genre, cas les plus fréquents.
  • Pluriel: cas généraux et exceptions. Noms utilisés seulement au pluriel.
  • De dans les phrases négatives, après les expressions de quantité et devant les adjectifs au pluriel placés devant le nom.
  • Pluriel des adjectifs composés les plus usuels. Cas particuliers d’accord de l’adjectif.
  • Adjectifs composés et adjectifs de couleur composés.
  • Position de l’adjectif. Changement de sens selon la place de l’adjectif.
  • Comparatifs et superlatifs irréguliers des adjectifs.
  • Relatifs: formes simples et composées.
  • Pronoms possessifs et démonstratifs.
  • Les doubles pronoms.
  • Adverbes : expression de circonstances de temps, lieu et manière.
  • Cas particuliers de formation des adverbes.
  • Comparatifs et superlatifs des adverbes.
  • Place de l’adverbe dans la phrase.
  • Prépositions de temps et de fréquence.
  • Auxiliaire des verbes intransitifs et transitifs directs.
  • Utilisation du plus-que- parfait.
  • Phrases avec « si » avec l’imparfait et le conditionnel présent.
  • Utilisation du présent du subjonctif pour exprimer l’interdiction, l’obligation, le souhait ou le doute.
  • Plus-que- parfait dans les phrases avec « si » pour exprimer le reproche ou l’irréel.
  • Formes et utilisation du subjonctif présent.
  • Gérondif pour exprimer la simultanéité, la cause, la manière.
  • Voix active et passive des verbes.
  • Discours indirect et concordance des temps.
  • Phrases subordonnées circonstancielles.
  • Connecteurs usuels.
  • Conjonctions de subordination fréquentes.
  • Différence de sens entre les prépositions suivantes: Dans / en, deux sur trois, par hasard, vers / envers, malgré, dès / depuis, entre / parmi.
  • L’expression du but, de l’hypothèse, de la condition, de l’opposition, de la cause, de la conséquence.

Contenus fonctionnels.

Le candidat de niveau B1 est capable de :

  • comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de sujets familiers, concernant le travail, l’école, les loisirs.
  • comprendre l’essentiel d’émissions de radio ou de télévision différentes sur l’actualité ou des sujets qui l’intéressent
  • comprendre des textes rédigés essentiellement dans une langue courante ou relative à son travail.
  • comprendre la description d’événements, l’expression de sentiments et de souhaits
  • faire face à la majorité des situations que l’on rencontre lors de voyages
  • parler de sujets familiers ou d’intérêt personnel (famille, voyage, loisirs, actualité)
  • s’exprimer de manière simple afin de raconter des expériences et des événements, ses rêves, ses espoirs ou ses buts.
  • donner les raisons ou explications de ses opinions ou projets
  • raconter une histoire, l’intrigue d’un livre ou d’un film
  • exprimer ses réactions
  • écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui l’intéressent.
  • écrire des lettres personnelles pour décrire expériences et impressions.

En clair, l’étudiant peut comprendre les points essentiels quand un langage clair etstandard est utilisé et s’il s’agit de choses familières dans le travail, à l’école, les loisirs...Il/elle peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans unerégion où la langue est parlée. Il/elle peut produire un discours simple et cohérent surdes sujets familiers et dans ses domaines d’intérêt. Il/elle peut raconter un événement,une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement desraisons ou explications pour un projet ou une idée.

Objectifs généraux du NIVEAU B2

Objectifs généraux du NIVEAU B2

La compétence communicative correspondant au niveau B2 a pour base lesdescripteurs du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Il s’agitd’être capable de comprendre, d’échanger et de s’exprimer avec efficacité, fluidité etnaturel dans des situations de communication habituelles, imprévisibles et plusspécifiques, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit et dans un langage standard riche et varié.

  • COMPÉTENCE LINGUISTIQUE: Maîtriser avec précision et rigueur le codelinguistique (compétences lexicale, grammaticale, phonologique, orthographique,etc.).
  • COMPÉTENCE SOCIOLINGUÍSTIQUE: Faire usage de la langue avec aisance etcorrection dans différents contextes (types de relations, règles de politesse, différencede registre, etc.).
  • COMPÉTENCE PRAGMATIQUE: Savoir utiliser les ressources linguistiques demanière efficace et spontanée (compétence discursive et fonctionnelle: maîtrise dudiscours, cohérence, cohésion, typologie textuelle, etc.).
  • COMPÉTENCE STRATÉGIQUE: Être en mesure de maintenir une communicationfluide en utilisant les stratégies les mieux appropriées à chaque circonstance etmaîtriser les stratégies d’auto-apprentissage.

Objectifs spécifiques du NIVEAU B2

De manière plus concrète, des objectifs spécifiques sont établis dans les différentesactivités ou compétences qui déterminent la compétence linguistique communicativecorrespondant à ce niveau:

Compréhension orale

  • Comprendre un bulletin d’informations, une interview, un exposé, une conférence, un discours, une émission de radio ou télévisée.
  • Comprendre une conversation même animée.
  • Comprendre un point de vue, les intentions, le ton.
  • Comprendre des documents longs, bien organisés et complexes qui traitent des sujets aussi bien concrets qu’abstraits et même techniques si l’interlocuteur est un spécialiste en la matière, dans un langage standard varié et à un rythme normal voire dans de mauvaises conditions acoustiques.
  • Comprendre et repérer les idées principales ainsi que les argumentations complexes de documents oraux émis par des moyens audiovisuels en rapport avec des sujets connus, d’actualité ou plus spécifiques et dans un langage standard, à un rythme normal et avec d’éventuelles répétitions.

Expression orale

  • Interagir à propos d’informations, d’opinions ou de prises de position, d’émotions ou de sentiments, d’activités ou d’actions, dans les rituels sociaux.
  • Structurer son propos.
  • Maîtriser l’argumentation : organiser une argumentation, définir une problématique, rechercher des idées ou arguments, les classer, faire un plan, une introduction, une conclusion, des transitions.
  • Reformuler des idées, utiliser des périphrases.
  • Structurer l’interaction verbale.
  • Élaborer des discours clairs et détaillés, bien organisés et adaptés à l’interlocuteur et à la situation de communication, sur des sujets variés, tels que la défense d’une opinion sur des sujets généraux, actuels ou en rapport avec la spécialité de l’interlocuteur, en indiquant les avantages et les inconvénients des différentes options, en donnant des arguments complexes de manière correcte, avec fluidité, spontanéité ainsi qu’une prononciation et intonation naturelles.
  • Participer activement à des conversations de longue durée, dans une ambiance bruyante, de manière correcte, avec fluidité et naturel qui font que la communication se réalise sans effort de la part du locuteur et de ses partenaires, malgré quelques erreurs occasionnelles.

Compréhension écrite

  • Comprendre un texte informatif sur des questions contemporaines.
  • Comprendre un texte argumentatif, sa structure.
  • Comprendre des instructions complexes, une correspondance complexe, des textes littéraires en prose.
  • Lire et comprendre dans la quasi-totalité des textes détaillés et complexes en s’adaptant aux différentes formes de documents et de styles et en utilisant des sources de références adéquates, disposer d’un vocabulaire de lecture important malgré quelques difficultés en raison d’expressions peu fréquentes.

Expression écrite

  • Ecrire sur des faits ou des expériences de façon détaillée.
  • Ecrire une lettre pour relater des informations, exprimer un point de vue, souligner ce qui est important, faire des commentaires.
  • Savoir développer une argumentation autour d’un point de vue particulier que ce soit dans un essai ou un rapport.
  • Maîtriser l’argumentation : organiser une argumentation, définir une problématique, trouver des idées ou arguments, les classer, faire un plan, une introduction, une conclusion, des transitions.
  • Exprimer une opinion, son accord, son désaccord, reformuler des idées, utiliser des périphrases.
  • Maîtriser les articulateurs logiques du discours.
  • Comprendre et écrire des textes de façon claire et cohérente sur des sujets généraux et en rapport avec les intérêts personnels, dans lesquels des informations sont requises ou transmises; des arguments sont proposés afin de renforcer ou contester un point de vue concret; ou dans lesquels l’importance de faits et expériences est soulignée de manière correcte, précise et naturelle.

Contenus lexico-sémantiques.

  • Description détaillée du physique et de la personnalité.
  • Différentes étapes de la vie.
  • Événements de la vie personnelle.
  • Les études.
  • Perception et sentiments.
  • L’habitat.
  • Situations et activités de la vie quotidienne.
  • Les professions et le monde du travail.
  • Les loisirs.
  • Compétitions sportives.
  • Lexique et locutions en rapport avec les voyages (réservations, hébergement, moyens de transport, etc…).
  • Formules sociales: salutations, présentations, remerciements, félicitations, adieux, etc…
  • Types de relations personnelles.
  • Problèmes de santé divers.
  • Professions médicales.
  • Vocabulaire détaillé du corps humain.
  • Description des différents types de profession.
  • Vocabulaire détaillé en rapport avec les activités commerciales.
  • Vocabulaire détaillé en rapport avec les activités bancaires et économiques.
  • Description de la nature des aliments.
  • La société.
  • Partis politiques.
  • Système électoral.
  • Structure du gouvernement.
  • L’histoire.
  • Les médias.
  • L’environnement géographique.
  • L’actualité politique, économique.
  • Les sciences et techniques.
  • Les arts.

Contenus grammaticaux

  • Démonstratifs: ci/là.
  • Indéfinis.
  • Accord des adjectifs composés de couleur.
  • Place de l’adjectif : révision. Combinaison de deux adjectifs.
  • Place de l’adjectif : différence de sens.
  • Différence de sens selon les préfixes et suffixes: -vore, -cide, équi-, ovni- -mé/- mes,-dé/-dés/- dis, -mal, -anti, -in/- im, -issime, extra-, hyper-, ultra-.
  • Adjectifs suivis d’une préposition.
  • Utilisation de “l’on”.
  • Doubles pronoms: avec l’impératif.
  • Pronoms dans les phrases idiomatiques.
  • Démonstratifs: il, elle est/c’est, cela /ça, ce/ça.
  • Possessifs: les miens; etc.
  • Relatifs: formes composées après une préposition.
  • Mise en relief: ce qui/que/dont/à quoi, c’est ; c’est …qui/que.
  • Interrogatifs: Tu fais quoi dans la vie ? ; Quand ils viennent, tes amis?
  • Exclamatifs: Comme il est curieux!; Qu’est-ce qu’elle est vaniteuse !
  • Rapport entre genre et suffixe.
  • Changement de sens selon le genre.
  • Noms qui s’utilisent au singulier ou au pluriel.
  • Mots composés.
  • Changement de sens selon la préfixe ou le suffixe: -graphe, -gramme, -logie, -logue, -phile, phobe, -phobie, - thèque, méga-, poly-, phon-.
  • Nominalisation.
  • Expression de temps.
  • Utilisation des adverbes dans des expressions idiomatiques.
  • Adverbes dans des expressions de nuance.
  • Adverbes de négation.
  • Adverbes de temps.
  • Comparatif et superlatif de l’adverbe.
  • Place de l’adverbe.
  • Inversion du sujet.
  • Accord du participe avec les auxiliaires être y avoir ; avec un verbe réfléchi; avec le pronom en ; avec un infinitif ; avec des formes impersonnelles.
  • Changement de sens selon le préfixe du verbe.
  • Verbes qui se conjuguent avec deux auxiliaires.
  • Expression du passé: le “passé surcomposé” ; formes du « passé simple ».
  • Futur antérieur.
  • Conditionnel passé.
  • Plus-que- parfait.
  • Verbes à l’infinitif suivis d’une préposition.
  • Formes et utilisation du subjonctif passé.
  • Subjonctif présent et passé après certains verbes et conjonctions de subordination.
  • Infinitif passé.
  • Participe passé composé avec et sans auxiliaire.
  • Participe présent remplaçant une phrase relative ou pour exprimer la cause.
  • Adjectif verbal et gérondif pour exprimer la simultanéité, la manière, la condition.
  • Périphrases verbales.
  • Phrases idiomatiques.
  • Phrases subordonnées pour exprimer l’opinion, le doute, le souhait.
  • Verbes suivis de l’indicatif à la forme affirmative et du subjonctif, à la forme négative ou interrogative.
  • Verbes construits avec une conjonction de subordination suivie du subjonctif ou d’une préposition suivie de la préposition « de ».
  • Style indirect et concordance des temps.
  • Phrases impersonnelles avec le verbe être : Il est + substantif ; Il est + adjectif + que + indicatif/subjonctif ou de + infinitif.
  • Phrases relatives.
  • Conjonctions de coordination: donc, aussi, ni, or.
  • Phrases subordonnées temporelles ; causales ; consécutives ; concessives ; comparatives ; de but ; d’opposition ; de condition.

Contenus fonctionnels.

Le candidat de niveau B2 est capable de :

  • comprendre des conférences et des discours assez longs, même suivre une argumentation complexe si le sujet est familier
  • comprendre la plupart des émissions de télévision sur l’actualité, les informations.
  • comprendre la plupart des films en langue standard.
  • lire des articles et des rapports sur des questions contemporaines, avec un certain point de vue
  • comprendre un texte littéraire contemporain en prose
  • communiquer avec un assez bon degré de spontanéité et d’aisance qui rend possible une interaction normale avec un locuteur natif
  • peut participer activement à une conversation dans des situations familières
  • présenter et défendre ses opinions
  • s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets relatifs à ses centres d’intérêt
  • développer un point de vue sur un sujet d’actualité et expliquer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités
  • écrire des textes clairs et détaillés sur des sujets relatifs à ses centres d’intérêt
  • écrire un essai ou un rapport en transmettant une information ou en exposant des raisons pour ou contre une opinion donnée
  • écrire des lettres officielles, dans lesquelles il expose une argumentation

En clair, l’étudiant peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il/elle peut communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour l’un ni pour l’autre. Il/elle peut s’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et inconvénients de différentes possibilités. Il devient difficile d’évaluer si l’étudiant est capable de réussir ce diplôme, car tout va dépendre de son niveau global. Mieux vaut attendre qu’il sache bien défendre une opinion et argumenter avant de l’encourager à se présenter à ce diplôme.

Objectifs généraux du NIVEAU C1

Objectifs généraux du NIVEAU C1

La compétence communicative correspondant au niveau C1 a pour base les descripteurs du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Il s’agit d’être capable de comprendre, d’échanger et de s’exprimer avec efficacité, fluidité et naturel dans des situations de communication habituelles, imprévisibles et plus spécifiques, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit et dans un langage standard riche et varié.

  • COMPÉTENCE LINGUISTIQUE: Savoir utiliser le code linguistique de manière autonome (compétences lexicale, grammaticale, phonologique, orthographique, etc…) sans aucune restriction et sur une ample variété de sujets en employant de nombreuses tournures et expressions idiomatiques.
  • COMPÉTENCE SOCIOLINGUISTIQUE: Faire un usage correct de la langue faisant preuve de beaucoup d’aisance et d’une grande souplesse dans de nombreux contextes (différents types de relations, règles de politesse, différents registres, etc.).
  • COMPÉTENCE PRAGMATIQUE: Savoir utiliser les ressources linguistiques d’une manière fonctionnelle et efficace (compétence discursive et fonctionnelle: maîtrise du discours, cohérence, cohésion, typologie textuelle, etc.).
  • COMPÉTENCE STRATÉGIQUE: Être en mesure de maintenir une communication fluide, naturelle et spontanée en utilisant les stratégies les mieux appropriées pour s’adapter à chaque circonstance et maîtriser les nuances et subtilités.

1. Objectifs spécifiques du NIVEAU C1

De manière plus concrète, des objectifs spécifiques sont établis dans les différentes activités ou compétences qui déterminent la compétence linguistique communicative correspondant à ce niveau:

Compréhension orale

  • Comprendre en détail des discussions, des débats, des conférences, des émissions de radio ou télévisées, même sur des sujets spécialisés, abstraits ou complexes hors de son domaine.
  • Reconnaître un accent, une intonation, saisir les différents registres de langue.
  • Suivre des films faisant appel à de l’argot ou des expressions idiomatiques.
  • Comprendre des jeux de mots.
  • Être capable de suivre des conversations et débats entre plusieurs intervenants sur des sujets même abstraits et d’extraire des informations spécifiques dans des conditions acoustiques de mauvaise qualité. Etre en mesure de comprendre dans des informations techniques enregistrées sur matériel audio telles que des modes d’emploi pour l’utilisation de produits ou appareils spécifiques en identifiant les détails.

Expression orale

  • S’exprimer avec aisance, spontanéité et presque sans effort.
  • Suivre et participer à une conversation, un débat même sur des sujets spécialisés, abstraits, complexes et non familiers.
  • Argumenter de façon convaincante avec aisance, spontanéité et pertinence.
  • Interviewer ou être interviewé.
  • Faire des exposés bien structurés sur des sujets complexes ou des narrations élaborées de manière correcte, avec aisance, spontanéité ainsi qu’une prononciation et intonation naturelles.
  • Participer à des débats sur des sujets complexes, variés et pas nécessairement connus par le locuteur avec aisance et naturel en exposant son point de vue personnel ou en essayant de convaincre l’interlocuteur à l’aide d’arguments, répliques et commentaires détaillés, spontanés et flexibles avec naturel et une grande fluidité.

Compréhension écrite

  • Comprendre dans le détail des textes longs et complexes qui se rapportent ou non à son domaine.
  • Comprendre les points de détails, identifier les attitudes, opinions exposées ou implicites dans les textes que l’on peut rencontrer dans la vie sociale, professionnelle ou universitaire.
  • Comprendre les sigles, le politiquement correct, les expressions idiomatiques en identifiant des détails et nuances importants exprimés dans un vocabulaire et une terminologie quelque peu recherchés.

Expression écrite

  • Prendre des notes précises et détaillées.
  • Ecrire des textes clairs, fluides, bien structurés sur des sujets complexes.
  • S’exprimer avec clarté et précision dans la correspondance personnelle, administrative.
  • Ecrire des textes descriptifs ou narratifs, clairs, détaillés, bien construits.
  • Résumer un texte long et difficile, rédiger une synthèse, un essai.
  • Exposer et défendre son point de vue longuement à l’aide d’un répertoire linguistique étendu, de manière correcte, précise, avec une grande maîtrise des ressources linguistiques et beaucoup d’aisance.
  • Comprendre et écrire des textes de façon claire et cohérente sur des sujets spécifiques avec ou sans rapport avec les intérêts personnels, dans lesquels des informations sont requises ou transmises; des arguments sont proposés afin de renforcer ou contester un point de vue concret et précis; ou dans lesquels l’importance de faits et expériences est soulignée de manière correcte, précise et avec une grande aisance naturelle.

Contenus lexico-sémantiques.

  • Détails biographiques.
  • Médias et marketing.
  • Description détaillée de la profession.
  • Conditions de travail.
  • Justification argumentée d’une opinion.
  • Jugements.
  • Critiques.
  • Avantages et inconvénients.
  • Croyances et doutes.
  • Idées politiques.

Contenus grammaticaux

  • Article : révision et cas peu fréquents, absence de l’article.
  • Possessifs: Utilisation dans des expressions idiomatiques.
  • Interrogatifs et exclamatifs dans des expressions idiomatiques.
  • Imparfait et plus-que-parfait du subjonctif (verbes usuels et inusuels).
  • Périphrases verbales.
  • Phrases idiomatiques.
  • Phrases subordonnées circonstancielles.
  • Locutions prépositionnelles et différents modes.
  • Coordination de deux phrases subordonnées.
  • Phrases idiomatiques avec prépositions.
  • Prépositions et locutions prépositionnelles temporelles ; causales ; concessives ; de but ; d’opposition ; de condition.
  • Comparaison et superlatif de l’adjectif dans des phrases idiomatiques.
  • Changement de sens selon la préposition.
  • Adverbes comme connecteurs.
  • Locutions adverbiales.

Contenus fonctionnels.

Le candidat de niveau C1 est capable de :

  • comprendre un long discours, même s’il n’est pas clairement structuré et que l’articulation est implicite
  • comprendre les émissions de télévision et les films sans trop d’effort
  • comprendre des textes littéraires longs, complexes et en apprécier les différences de style
  • comprendre des articles spécialisés et de longues instructions techniques même lorsqu’ils ne sont pas en relation avec son domaine
  • s’exprimer spontanément et couramment sans trop avoir à chercher ses mots
  • utiliser la langue de manière souple et efficace pour des relations sociales ou professionnelles
  • exprimer ses idées et opinions avec précision
  • présenter des descriptions claires et détaillées de sujets complexes, en développant certains points et terminant son intervention de façon appropriée
  • s’exprimer dans un texte clair et bien structuré et développer son point de vue
  • écrire sur des sujets complexes dans une lettre, un essai, un rapport, en soulignant les points importants
  • adopter un style adapté au destinataire

En clair, l’étudiant peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que de saisir des significations implicites. Il/elle peut s’exprimer spontanément et couramment sans trop apparemment devoir chercher ses mots. Il/elle peut utiliser la langue de façon efficace et souple dans sa vie sociale, professionnelle ou académique. Il/elle peut s’exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée et manifester son contrôle des outils d’organisation, d’articulation et de cohésion du discours. Il est important de le proposer à des étudiants qui sont capables d’argumenter, de s’exprimer sans réelles difficultés et de ne pas les encourager à se présenter au diplôme s’ils n’ont pas un esprit analytique.

Esta web utiliza 'cookies' propias y de terceros para ofrecerle una mejor experiencia y servicio. Al navegar o utilizar nuestros servicios, el usuario acepta el uso que hacemos de las 'cookies'. Más información